Expert Semalt: des moyens Surefire pour protéger un site contre les pirates

La plupart des gens pensent que leur site Web n'a rien d'important à pirater. Un site Web peut être compromis par un pirate informatique pour utiliser le serveur pour transmettre du spam ou l'utiliser comme serveur temporaire pour héberger des fichiers illégaux. Les pirates informatiques ciblent les serveurs de sites Web pour extraire des bitcoins, agir comme des botnets ou demander des ransomwares. Les pirates utilisent des scripts automatisés pour violer Internet dans le but d'exploiter les vulnérabilités du logiciel.

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils préparés par Igor Gamanenko, le responsable du succès client de Semalt , pour vous protéger, vous et votre site Web.

Logiciel à jour

Le logiciel d'exploitation du serveur et tout logiciel d'assistance doivent être régulièrement mis à jour. Toute vulnérabilité dans le logiciel donne aux pirates une faille plus facile à manipuler et à manifester leurs mauvais motifs. Si une société d'hébergement gère votre site Web, vous n'avez rien à craindre car la société d'hébergement devrait prendre soin de la sécurité Web. Toutes les applications tierces doivent être régulièrement mises à jour pour appliquer de nouveaux correctifs de sécurité.

Injection SQL

Les pirates utilisent des attaques par injection pour manipuler la base de données d'un site Web. L'utilisation de Transact SQL standard facilite l'insertion, sans le savoir, de codes malveillants dans une requête pouvant être utilisée pour manipuler des tables ou supprimer des données. Pour éviter cela, utilisez toujours des requêtes paramétrées telles que celle illustrée ci-dessous:

$ stmt = $ pdo-> prepare ('SELECT * FROM table WHERE column =: value');

$ stmt-> execute (array ('value' => $ parameter));

Scriptage intersite

Ces formes d'attaques injectent des codes JavaScript escrocs dans la page Web, qui s'exécute de manière anonyme sur les navigateurs Internet, et peuvent modifier le contenu Web, ou voler des informations sensibles à renvoyer au pirate. Un administrateur de site Web doit s'assurer que les utilisateurs ne peuvent pas injecter avec succès du contenu JavaScript sur votre page. L'utilisation d'outils tels que la politique de sécurité du contenu indique au navigateur Web de limiter la façon dont JavaScript s'exécute sur la page.

Messages d'erreur

L'administrateur du site Web doit être prudent avec les informations affichées dans vos messages d'erreur. Ne fournissez que des erreurs limitées à vos utilisateurs, pour vous assurer qu'ils ne divulguent pas de données secrètes sur vos serveurs telles que des mots de passe ou des clés d'API.

Mots de passe

Il est extrêmement important d'utiliser des mots de passe complexes pour accéder à la section d'administration de vos serveurs ou sites Web. Les utilisateurs doivent également être encouragés à utiliser des mots de passe forts pour sécuriser leurs comptes. Une combinaison de majuscules, de minuscules, de chiffres et de caractères spéciaux constitue un mot de passe sécurisé. Les mots de passe doivent être stockés à l'aide de l'algorithme de hachage. La sécurité du site Web peut être améliorée en utilisant un nouveau sel unique par mot de passe.

Téléchargements de fichiers

Pour éviter une tentative de piratage, il est conseillé d'éviter l'accès direct aux fichiers téléchargés. Tout fichier téléchargé sur votre site Web doit être stocké dans un dossier distinct en dehors de Webroot. Un script différent doit être créé pour extraire les fichiers du dossier privé et les utiliser dans le navigateur.

HTTPS

Il s'agit d'un protocole qui assure la sécurité sur le Web. Il garantit aux utilisateurs qu'ils accèdent au serveur qu'ils attendent et qu'aucun pirate ne peut intercepter le contenu qu'ils transitent. Un site Web prenant en charge les cartes de crédit ou d'autres formes de paiement doit utiliser des cookies authentiques envoyés avec toute demande de l'utilisateur. Cela permet d'authentifier les demandes, bloquant ainsi les attaques.

Utiliser des outils de sécurité de site Web

Une fois que vous avez effectué toutes les mesures ci-dessus, tester la sécurité de votre site Web est crucial. Il est préférable de le faire en utilisant des outils de test de pénétration, notamment Netsparker, OpenVAS, Security Headers.io et Xenotix XSS Exploit Framework. Les résultats de l'utilisation des outils présentent un large éventail de problèmes potentiels et de solutions avancées possibles.

mass gmail